Affaire Guy Marius : «La bataille judiciaire va continuer jusqu’à sa libération»

Le séjour carcéral de l’activiste Guy Marius Sagna n’est pas encore terminé. Le fondateur de Frapp France dégage n’a pas obtenu de liberté provisoire. Guy Marius Sagna reste donc en prison. Ainsi en a voulu le juge de la Chambre d’accusation qui a examiné sa demande de liberté provisoire, hier. Il n’a pas hésité de prolonger le séjour du membre de Ñoo làank ñoo bañ en taule, contrairement à ses deux codétenus, à savoir Ousmane Sarr et Fallou Gallas Diagne : ils vont humer l’air de la «liberté provisoire». Une décision que leur avocat a du mal à expliquer.

«En droit, la libération de Guy Marius Sagna s’impose. Toutes les conditions légales exigées par la loi sont réunies pour que Guy, comme les autres, puisse recouvrer la liberté. C’est un Sénégalais et nous savons où il est domicilié», peste Me Moussa Sarr.

Dans la foulée, la robe noire a fait comprendre que la bataille judiciaire va continuer jusqu’à ce que Guy obtienne la liberté totale. Néanmoins, il se félicite de la libération des codétenus de Guy Marius Sagna.

 

Laisser un commentaire