Covid-19 : Suma assistance tire sur le ministère de la Santé

Les opérations médicales, c’est-à-dire le traitement des malades du covid-19, ainsi que les actes médicaux, notamment les tests, font sortir la direction de Suma assistance de ses gonds. Le directeur de cet établissement privé de santé est monté au créneau pour dénoncer la gestion. 

La maladie du covid-19 est gérée au Sénégal par la direction générale de la Santé à travers la direction des établissements publics de santé, celle des établissements privés de santé et la direction de la qualité du service. Ce sont les responsables de ces services du ministère de la Santé qui gèrent à travers des comptes spécialement ouverts, le programme de lutte contre la maladie de covid-19. Le traitement des patients, les contrats de restauration, les contrats d’hébergement avec les hôtels, l’achat de matériel médical… sont directement gérés par ces directions qui sont au cœur de la lutte contre le covid-19.

Si le directeur de Suma assistance n’est pas content de la gestion du ministère de la Santé, c’est à cette direction qu’il se plaint. C’est à elle que le patron de Suma assistance s’adresse en dénonçant une partialité dans la gestion de la maladie. Le directeur de Suma assistance renseigne que «40% des activités médicales sont gérées par les privés», se désole du fait «qu’aucun médecin ne peut faire un test de covid-19». Il enchaîne : «Je ne sais pas si le mot est faible, mais on est amputé dans notre profession et notre liberté de choix». Selon Babacar Niang qui ne décolère pas contre la gestion du covid-19 : «Le plus grave c’est que le patient, n’a pas le droit du choix du médecin traitant encore moins de l’établissement qui doit le traiter», informe le directeur de Suma assistance qui ajoute que le malade a «le droit de savoir les laboratoires qui font les tests le concernant». Toutes ces révélations sont faites contre la gestion de la maladie par les autorités sanitaires. Pour ceux qui doutent de la compétence de ses agents, le directeur de Suma assistance fait savoir «dans l’usine où un problème est survenu, c’est un de ses anciens élèves infirmiers qui a fait le prélèvement».

En réponse aux récriminations du directeur de Suma, Dr Aloyse Waly Diouf, le directeur de cabinet du ministère de la Santé promet des concertations en vue d’associer Suma dans la lutte contre le covid-19. «Nous allons rendre compte et aviser», a promis Aloyse Waly Diouf.

Laisser un commentaire