« Djiné Maïmouna » reprend service dans les écoles

Le phénomène est encore de saison. Selon L’As, on note, depuis un certain temps, la recrudescence des crises d’hystérie dans les écoles, pratiquement sur l’ensemble du territoire. Et tout porterait à croire que « Djiné Maïmouna » a repris du service. C’est notamment le cas à Bakel, Gossas et Kounkané. Dans tous ces lieux, les sapeurs-pompiers, qui restent sur leurs gardes, sont intervenus pour évacuer les victimes dans des structures sanitaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here