Le Pastef maintient ses accusations contre Macky sur le fer

Le Mouvement national des cadres de Pastef a fait face à la presse hier, pour réaffirmer les accusations portées par Ousmane Sonko à l’endroit du régime de Macky Sall sur la nébuleuse qui entoure l’exploitation du fer de la Falémé.

Selon Bassirou Diomaye Faye, Macky Sall a fini de brader aux étrangers les ressources de ce pays, et dans ce contrat signé avec Tosyali, le Sénégal a tout à perdre. Selon Bassirou Diomaye Faye et ses camarades, qui apportaient la réplique suite à la sortie des cadres républicains, ces contrats ont été signés dans des conditions calamiteuses : «Que les Sénégalais soient très vigilants ; d’abord dans le contrat qu’ils ont signé, il y a beaucoup de dispositions qui vont à l’encontre des intérêts du Sénégal et qui sont maintenus, notamment les dispositions qui assurent une situation de monopole parfaite à  ; ce qui passera par la mise à mort lente des entreprises qui se déploient dans la ferraille».

Réagissant sur les nombreux cas d’accidents, les partisans de Sonko ont fait un constat sans appel en soutenant que le fatalisme a fini de prendre le dessus sur tout. Ainsi, ils soutiennent que Macky Sall est un président qui déteste son peuple. Au cours de ce point presse, Me El hadj Diouf en a pris pour son grade. Basssirou Diomaye Faye le renvoie dans les cordes sur le ring de son procès en France où il avait été reconnu coupable d’agression sexuelle. Donc un homme d’une telle réputation ne peut  nuire à celle d’Ousmane Sonko», a-t-il dit.

Laisser un commentaire