Macky remet un 1er lot de matériel aux Sapeurs pompiers

Dans son programme spécial d’équipement de la brigade nationale des sapeurs-pompiers, l’État du Sénégal avec le soutien de la République populaire de Chine a procédé hier à une cérémonie de réception d’un important lot d’équipement au Grand Théâtre National (GTN), sous la présence effective du Président Macky Sall, du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye et celle des hauts gradés des différents corps de l’armée.

C’est à cette occasion que le président de la République a déclaré : «La protection civile et la sécurisation des personnes et leurs biens restent mon action prioritaire». Pour s’illustrer, il a tenu à préciser que la Chine a été un soutien de taille pour l’acquisition de ce dispositif et dont il a «remercié vivement». À l’entendre, «ce n’est qu’une première partie d’un vaste programme d’équipement du corps des soldats du feu».

Selon Macky, «c’est un projet pour se rapprocher des meilleurs standards de protection et de secours contre les sinistres de toute nature». Le président de la République d’ajouter : «Mon ambition a toujours été la satisfaction de toute Sénégalaise et de tout Sénégalais», a-t-il affirmé. «C’est dans cette perspective que depuis mon arrivée au pouvoir en 2012 que j’ai érigé le Groupement national des sapeurs-pompiers en Brigade nationale», a rappelé Macky Sall.

Continuant sur la même lancée, il a tenu à énumérer les matériels reçus, dont «17 engins-pompes légers de 6800 litres ; 24 engins-pompes lourds de 10.000 litres ; 7 Camions tri-extincteurs pour une première fois ; 17 véhicules secours routiers, 1 à échelle pivotante automatique ; 60 ambulances classiques 4×4 ; 2 véhicules poste de commande ; 7 bus de 50 places ; 1 remorque émulseur ; 5 vedettes et 20 canots de sauvetages nautiques et 24.000 d’équipements de protection individuelle». «À cela s’ajoute la construction d’une école des sapeurs-pompiers, destinée à la formation des cadres et au renforcement des capacités des autres personnels œuvrant dans le même domaine de la protection civile et de la gestion de risques et catastrophes de toute nature», selon son excellence.

Selon M. Sall, «une implantation de 30 casernes dans les départements, notamment les zones à fort potentiel économique, est en cours» ; et ceci permettra «aux populations de tout bord de bénéficier de secours et de protection de proximité». «Ce programme a pour but de surtout prévenir des catastrophes pouvant compromettre l’élan de développement du pays», affirme-t-il.

Cependant, il a aussi évoqué les problèmes de paratonnerre et de sauvetage en mer qui secoue le pays ces derniers jours. Ainsi, il a déploré les comportements de certains compatriotes qui sont souvent sources d’accidents, ou encore de sinistre ; et pour lui, il faut qu’il y ait des sanctions dignes du nom pour mettre un terme à certaines dérives.

Il a par ailleurs évoqué que «la sécurisation des îles du Sine Saloum, mais aussi celles de la Casamance ainsi que les zones de baignades et d’embarcations ne sont pas laissées en rade». «À cet effet, le prochain lot d’équipement qui sera livré en décembre leurs serait destiné», a-t-il précisé. Et pour terminer, il a encouragé les sapeurs-pompiers pour la noble mission qui leur est confié, mais aussi, il a invité toutes les forces vives de la nation à collaborer avec ces derniers pour un Sénégal de sécurité et prospère.

C’est dans cette perspective que Macky Sall a incité le ministre de l’Intérieur, ainsi que les autres ministres intervenants dans le même cadre, de s’impliquer davantage à satisfaire les attentes des Soldats du feu et de la fumée. En fin de cérémonie, il a aussi reçu les remerciements des sapeurs-pompiers par la voix de leur chargé des relations publiques et presse, le colonel Ndiaye.

Laisser un commentaire