Serigne Bass Abdou Khadre sur le manque d’eau à Touba

Le porte-parole du khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, s’est dit préoccupé par le manque d’eau dans la cité religieuse de Touba, surtout en cette période de veille du grand Magal.

« On ne paie pas d’eau, mais ce qui est plus important, c’est le réseau. Il date de 1963. Des experts disent que l’eau, pompée des forages, arrive difficilement à destination. Une bonne quantité reste dans le sous sol », a-t-il regretté, lors du Comité régional de développement d’évaluation de la dernière réunion préparatoire sur le Magal de Touba.

Le chef religieux, qui a salué les « efforts de l’État » dans ce domaine, est convaincu qu' »il y a problème quelque part, parce que les 29 forages peuvent largement suffire pour Touba ».

Serigne Bass Abdou Khadre de rappeler que chaque année, des milliards sont injectés pour tenter de régler le problème de l’eau dans la cité de Bamba.

« Mais, il faut que le réseau soit amélioré. Nous y invitons tout le monde », a-t-il lancé lors de la rencontre présidée par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.

Laisser un commentaire