«Sonko voulait profiter de l’allégement des mesures pour…»

Par Younoussa BALDÉ

 

La sortie du leader de Pastef-Les Patriotes la semaine dernière, savonnant le régime de Macky Sall, est une pilule amère à avaler pour les partisans du président de l’Apr. À Pikine, certains responsables apéristes ont du mal à digérer cette raclée.

Youssoupha Oumar Niang, coordonnateur du Rassemblement des artistes républicains, en est un. En marge d’une entrevue, le rappeur de Macky Sall a dénoncé le comportement du patriote en chef : «Ousmane Sonko tombe le masque. Alors qu’il y a une solidarité agissante de la classe politique et du peuple sénégalais pour tenter d’endiguer la progression du coronavirus, le leader de Pastef ne trouve rien de mieux à faire que de vouloir saper le moral des troupes à travers des déclarations dénudées de tout sens», clashe M. Niang. À l’en croire, Ousmane Sonko est descendu trop bas, en cette période de guerre sanitaire : «Cette sortie vient de nous appendre qu’Ousmane Sonko n’est pas ce patriote que l’on essaie de nous vendre» : tonne-t-il. Pour Youssoupha Omar Niang, plus connu sous le sobriquet de «Koukou Beuribagass», le leader du Pastef-Les Patriotes voulait profiter des mesures d’allégement prises par le Président Sall pour semer la zizanie entre les foyers religieux et lui.

«Des opposants comme Ousmane Sonko espéraient profiter de cette situation pour semer la confusion et faire oublier l’affaire des 94 milliards, où son rôle sera très prochainement éclairci par la justice sénégalaise», martèle le responsable de l’Apr. «Cette décision d’alléger les mesures de l’état d’urgence, est une décision proche des intérêts des populations», défend-t-il.

Laisser un commentaire