Train de vie de l’État : TAS charge Macky

Le président de « République des valeurs » rit sous cape au lendemain de la décision annoncée du président de la République de rationaliser les dépenses publiques : « Macky Sall doit d’abord balayer devant sa propre porte ».

Selon Les Échos, Thierno Alassane Sall ne comprend pas que « le chef de l’État veuille mettre un terme à la gabegie financière lors qu’il roule avec une Mercedes Maybach achetée à près d’un milliard Fcfa ».

Laisser un commentaire