Yoff : pensant avoir été enceintée par un « djinn », une dame… (vidéo)

Une singulière affaire d’infanticide à la Cité Biagui sis à Yoff. Moumy Sarr, une employée de maison a donné naissance à un nouveau-né avant de le tuer. Les faits se sont dans la nuit du mercredi 31 juillet au jeudi 01 août.

Ce jour-là, rapporte l’Observateur, dans la matinée la domestique se plaint d’atroces douleurs au bas ventre au point que son patron embarrassé s’est vu dans l’obligation de la conduire en consultation au Samu municipale sis sur les deux voix de Liberté 6. Là, coup de théâtre ! Après diagnostique, les blouses blanche décèlent un signe d’accouchement récent. Mieux, le spécialiste atteste que placenta était toujours logée dans le ventre de la patiente.

L’information est soufflée son patron lequel affirme ignorer tout de la grossesse. Après quoi, les blouses blanche vont prendre les devants et avisés la brigade de gendarmerie qui se trouve non loin de là. Les hommes vont de suite débarquer sur les lieux aux fins d’interroger la suspecte. La jeune femme qui a reconnu les faits, mais a justifié son acte par le fait qu’elle avait été engrossée par un Jinn (esprit maléfique). Malgré les multiples relances de ses interlocuteurs, elle a campé sur sa position. « J’ai tué le bébé parce que j’ai engrossée par un djinn », insiste-elle.

Placée en garde à vue, elle a été déférée jeudi dernier au Parquet de Dakar pour le crime d’infanticide.

Laisser un commentaire