Corruption présumée : Le président de la Caf arrêté à Paris

Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football (Caf) est dans de sales draps. À Paris pour participer à une conférence de la Fifa, il a été cueilli à son hôtel par des éléments de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).
Après l’Iaff et la Fifa c’est autour de l’instance dirigeante du football africain de s’empêtrer dans un scandale de corruption. Son président, Ahmad Ahmad, a été interpelé jeudi matin à Paris. Il a été cueilli à l’hôtel où il séjourne pour les besoins de sa participation au congrès de la Fifa. C’est précisément à l’hôtel de Berri, à Paris, que des éléments de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) sont venus le retrouver avant de l’inviter à les suivre. Très surpris par cette descente de enquêteurs de la finance française,  le président de la Caf s’est vu dire que son interpellation a trait à une accusation de corruption à laquelle il doit répondre. En d’autres termes, Ahmad Ahmad doit être entendu par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales sur les dessous du contrat que la Caf a rompu avec l’équipementier allemand Puma au profit de Tactical Steel, une société ayant pignon sur rue en Seyne-sur-Mer.
Pour rappel, cette affaire a éclaté lorsque l’ex-secrétaire général de la Caf, Amr Fahmy, a déclaré qu’Ahmad a profité de sa relation avec un dirigeant de Tactical pour lui fourguer le marché au détriment de Puma.

L’ACCUSATION ÉVOQUE UN SURCOÛT DE 830.000 DOLLARS US

À propos de cette affaire, le président de la Caf s’était défendu en soutenant en avril dernier que «toutes les décisions ont été prises de manière collégiale et transparente». Ahmad Ahmad répondait aux accusations de corruption et de harcèlement sexuel. En se défendant, le président de la Cad a invoqué un coup monté. Ce scandale présumé qui accable le président de la Caf intervient après le tirage au sort, au pied des pyramides de Gizeh, de la Coupe d’Afrique des nations prévue le mois prochain.

Laisser un commentaire