Drame : Quand le jeune de 15 ans a égorgé son Grand frère..

C’est l’horreur à Keur Mbaye Fall. Et, c’est encore plus horrible lorsqu’il s’agit d’un assassinat d’une telle barbarie. Et pour cause, c’est le petit-frère qui a égorgé le grand-frère. Les faits ont eu lieu hier, mercredi à la Rue 10 de cette localité située dans la banlieue dakaroise.

Un adolescent âgé à peine de 18 ans a trouvé la mort hier dans des conditions atroce. Le pauvre, a été froidement égorgé par son petit frère. Vu et jugé assez belliqueux, G. Sow, le petit frère, avait fini d’adopter un comportement qui dégageait une violence autant dans les paroles que dans les actes. Habitué à menacer ses proches, il a fini de commettre l’irréparable en égorgeant tout simplement son propre grand-frère E. Sow. Ce drame s’est produit au moment où leurs parents étaient absents de la maison. Un acte incompréhensible par rapport au lien de sang au premier degré. Et, c’est à la suite d’une altercation que E. Sow n’a trouvé autre alternative que de verser le sang d’une manière aussi atroce : égorger son grand-frère. La victime est passée de vie à trépas. Ce qui est encore plus grave, c’est qu’après son forfait, il est allé se réfugier chez ses amis. Le bourreau de frère avait pris la fuite, avant d’être finalement cueilli par les pandores de la Brigade de gendarmerie de Mbao.

Aux dernières nouvelles, il serait actuellement en position de garde-à-vue.  L’émoi et la consternation étaient grands dans la famille Sow, surtout que les parents n’arrivent toujours pas à comprendre ce qu’il s’est passé pour qu’un tel acte horrible soit commis par leur fils qui n’a pas encore atteint ses dix-huit ans.

Selon les témoignages recueillis sur place, tout est parti d’une violente altercation ayant opposé les deux frères. Le plus jeune (15 ans) qui avait juré de tuer son grand frère, a mis à exécution ses menaces. Il faut rappeler que le jeune G. Sow est jugé agressif au point d’avoir été amené loin de Dakar pour une rééducation. Ce qui est sûr, il risque de passer un long séjour carcéral après ce meurtre.

Le corps de la victime a été déposé à la morgue de l’hôpital Aristide Le Dantec. Une enquête a été ouverte.

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire