Mati Diop : Netflix rachète les droits de distribution

La 72ème édition du festival de Cannes a récompensé, ce samedi 25 mai, la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop auteure du film « Atlantique » qui conte le parcours d’un jeune Sénégalais candidat à l’émigration. Première femme africaine en compétition au Festival de Cannes, elle a remporté le Grand prix du jury.  Une distinction de taille qui place sous le feu des projecteurs le 7ème art sénégalais et le propulse au 7ème ciel, comme ne s’y trompe pas le président Macky Sall qui rend un hommage mérité à Mati Diop. « Je salue la consécration de Mati Diop avec son Grand Prix du Festival de Cannes. Elle signe, de son nom, la créativité d’une jeunesse conquérante et audacieuse. Je suis sûr qu’elle indique le chemin pour d’autres victoires » laisse entendre le chef de l’Etat. Recevant le Grand prix du festival de Cannes  des mains de l’acteur américain Sylvester Stallone, la réalisatrice apprécie le chemin parcouru.

Netflix rachète les droits de distribution du film Atlantique

Première femme noire de l’histoire en lice pour la Palme d’Or, Mati Diop n’a pas caché son émotion après avoir reçu sa distinction. « J’en reviens pas », « c’est un peu fou ce que vous avez fait”, a réagi la réalisatrice de 36 ans. « Je suis ici avec vous et en même temps là-bas”, à Dakar, a ajouté la jeune femme. Sacré Grand Prix du Festival de Cannes, le film a également retenu l’attention du géant Netflix, qui en a racheté les droits.  Dans un communiqué, Netflix a indiqué avoir racheté les droits de distribution du film, hors Chine, Benelux, Suisse, Russie et bien sûr, la France. Fille du musicien Wasis Diop et nièce du réalisateur culte Djibril Diop Mambety, Mati Diop avait déjà été révélée par un moyen-métrage (Mille Soleils) et un court-métrage (Atlantiques), tous deux très remarqués par la critique.

Laisser un commentaire