Ps, Afp, Psd, Aj, Pit… : Un fardeau encombrant pour Macky

 Le Parti socialiste (Ps), l’Alliance des forces de progrès (Afp), Aj de Landing Savané, la Ld non debout, le Psd Jant bi… sont autant de formations qui soutiennent Macky Sall. Regroupés dans Benno, ces alliés encombrants du Président Sall sont devenus un fardeau qu’il aura de la peine à supporter jusqu’à la fin de son mandat.
Depuis son arrivée au pouvoir en 2012, Macky Sall gouverne avec le soutien de la coalition Benno bokk yakaar. Ousmane Tanor Dieng qui peine à faire l’unanimité autour de sa personne, Moustapha Niasse dont la formation, Afp, n’est plus que l’ombre d’elle-même, Aj de Landing Savane qui est dans un coma profond, la Ld non debout affaiblie, le Parti de l’indépendance et du travail qu’on n’entend plus, sont autant d’alliés à Macky Sall qui, à force de lui témoigner fidélité, sont en train de l’encombrer et l’empêcher de mettre à exécution certains programmes comme le resserrement gouvernemental. En fait, en tant qu’alliés du président dans Benno, les responsables de ces partis ne soutiennent pas Macky Sall en tant que figurants. Si les Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niasse, Landing, Amath Dansokho sont avec Macky, c’est pour participer à la gestion du pouvoir. La preuve, Ils n’ont jamais dit non à des strapontins, allant jusqu’en à réclamer plus. Moustapha Niasse qui trône à la tête de l’Assemblée nationale est de la génération de Senghor. Pendant qu’il était dans le gouvernement du premier président sénégalais, l’actuel chef de l’État, Macky Sall en l’occurrence, était à l’école primaire. Pour les autres qui ont eu à occuper des postes sous Abdou Diouf, Me Abdoulaye Wade, ils ne veulent pas décrocher au motif que leur soutien à Macky est indispensable pour le développement du pays.
La particularité de tous ces alliés du Président Sall, c’est qu’ils ne pèsent pas lourds, politiquement parlant. Si de tels partis sont un fardeau pour Macky Sall, c’est qu’il est obligé de prendre dans la part des postes qui doivent revenir à des responsables Apr, pour leur en donner. C’est cela qui est à l’origine de la colère de certains responsables apéristes qui ont mis sur pied «Sénégal débout» pour avoir leur part dans la gestion du pays. Il y a également l’obstacle des Locales qui vont précipiter l’implosion de Benno. Comment concilier les ambitions des responsables Apr avec ceux de Benno pour les élections Locales ? C’est la principale équation que Macky Sall devra résoudre pour l’avenir de son parti et des alliés qui le soutiennent.

Laisser un commentaire