Tout ce qu’il faut savoir sur le Concours général 2019

Ils sont 2 731 candidats  à composer au Concours général 2019, selon les chiffres du ministre de l’éducation nationale, Mamadou Talla, repris par L’AS. En classe de 1ère, il y a eu 1486 candidats dont 825 filles. Pour les Terminales, 1245 candidats dont 664 filles se sont présentés audit concours.

Diary Sow meilleure élève 

Diary Sow, élève en classe de Terminale S1 du lycée scientifique de Diourbel, est la meilleure élève du Concours général 2019.  Elle a eu le 1er prix en Géographie, le 3e prix en Philosophie et le 3e prix en Mathématiques.

Pour la deuxième place, on retrouve trois élèves qui sont ex-æquo. Il s’agit de Baba Sow en classe de Terminale S3 au lycée Seydina Limamou Laye de Guédiawaye. Il a gagné le 1e prix en construction métallique et le 1er accessit en Mathématiques. Mame Coumba Diédhiou, élève en classe de 1er S1 à la Maison d’éducation Mariama Bâ, qui obtient le 1er prix en latin et le 1er accessit en Grec, est du lot. Et enfin, il y a Daniel Andro S. Diémé qui a obtenu le 1er prix en Anglais et le 1er accessit en Histoire.

Les filles devant les garçons 

Les épreuves du Concours général ont porté sur 17 disciplines en classe de 1ère et 15 en classe de Terminale. En effet, sur les 121 distinctions, il y a eu 66 prix et 65 accessits qui sont décernés à 107 lauréats.

Les filles ont damé le pion aux garçons pour les épreuves surtout en classe de première. Parmi les lauréats, il y a 54 filles (soit 50, 46%). En classe de 1ère, 32 filles ont été distinguées sur 63 lauréats (soit 50,79%).

En classe de Terminale, elles ont eu 21 distinctions sur 58 lauréats. Le ministre de l’Éducation relève que des élèves des séries scientifiques, particulièrement en S1, ont encore remporté la plupart des distinctions, y compris dans les séries littéraires, aussi bien en Première qu’en Terminale.

Feue Rose Dieng offerte en exemple 

Pour cette présente édition du Concours général, feu Mame Rose Dieng, une brillante scientifique lauréate du Concours Général de 1972, est la marraine. Le thème choisit est : «L’excellence moteur de l’émergence : Quel défis pour l’école sénégalaise ?».

Laisser un commentaire