Trafic de faux médicaments: L’Ordre des Pharmaciens indexe…

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’opération Heera 1 dont le but est de lutter contre la vente de faux médicaments, l’Ordre des pharmaciens accuse l’Etat du Sénégal d’épargner la ville de Touba.

« Touba est une plaque tournante du trafic de faux médicaments à cause de l’impunité qui y règne. L’Etat du Sénégal avait ordonné à Darou Mousty, la « restitution de tonnes de médicaments saisies et la libération de personnes interpellées » », révèle le document de l’Ordre des pharmaciens du Sénégal. L’Ordre dénonce la libération récente d’Amadou Woury Diallo, jugé et condamné pour trafic de faux médicaments, rapporte Léral. Et il invite les Sénégalais à se tenir prêts pour toute action qu’il conviendra de mener pour le respect de la loi et le renforcement de la lutte contre la circulation des faux médicaments.

Laisser un commentaire