Urgent-Matam : Un prisonnier libéré en …

Alors que la polémique enfle sur la grâce présidentielle accordée à Mamadou Woury Diallo, dans l’affaire des faux médicaments de Touba Belel, un autre scandale judiciaire éclabousse le tribunal de Matam. Bocar Thiam, détenu à la Mac de Matam pour avoir versé de l’acide sulfurique bouillant à son ami Mamadou Diallo, vient d’être élargi de prison, sans être jugé.

En revanche, il informe que la famille de Mamadou Diallo se bat pour assurer les soins de la victime.

Cette dernière est un jeune élève coranique. Avec son agression à l’acide, il avait la peau en lambeaux, était complètement défiguré, avait perdu la vue ainsi que la motricité de son cou et d’une main.

Les faits remontent en mai 2017, en période de Ramadan. Tout est parti d’une banale dispute avec son bourreau présumé, qui aurait attendu son sommeil pour lui verser de l’acide.

Diallo a séjourné plusieurs mois à l’hôpital de Ourossogui avant d’être transféré à l’hôpital El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. Il sera ensuite orienté vers l’hôpital Aristide Le Dantec pour y subir une opération.

Laisser un commentaire